Archives de mars 2013

Séminaire à Ronchamp le Dimanche

Le dimanche est généralement plus calme. Cela ne nous a pas empêché de travailler les détails du Baton Jo. Quelques prises de mains nous avaient échappées.

Puis en deuxième séance, nous avons revu le  premier tsuzukiwaza de Bokken.Michael, Yoshigasaki et rémi

Nous nous sommes ensuite régalé de la traditionnelle friture au Rhien.

Après avoir fixé au 14 mars 2014, notre prochain séminaire, Sensei en a profité pour nous proposer de venir en belgique en septembre 2014 à Bruges. C’est avec plaisir que nous irons le voir et faire du tourisme au pays des Nelly et des Anne.

Publicités

Poster un commentaire

Séminaire à Ronchamp le samedi

Un samedi avec plein d’inattendus et de bonnes surprises lors du séminaire de Ronchamp.

Groupe du séminaire Bernhard et Sven

Tout d’abord la remise d’un 5ème Dan par le Doshu Yoshigasaki à Bernhard Boll, un habitué des séminaires des clubs Franc-comtois. Bernhard Boll est le professeur de Haigerloch (DE) et de Balerna (CH). Nous l’apprécions tous pour sa gentilesse et sa grande culture.

Le séminaire s’est déroulé tout d’abord avec la préparation du 2è Dan de Rémi Wintrebert, et des tests de KI pour le passage du Shuden de Michael Delettre. Sensei a longuement expliqué des détails qui avaient échappés aux deux impétrants.

Après une pause midi prise chez Bruno avec un bon Baeckof, le cours a repris sur la base du programme du 2ème Dan. Le soir vers 18h, Michael a présenté son grade de Chuden, réussissant à rester souriant malgré les nombreux et vigoureux tests de ki. Puis Rémi a présenté pendant près de 40 minutes tout son travail, avec maitrise, calme et technique impeccable . Yoshigasaki a jugé que c’était très bien, et nous étions tous fiers de son travail (et aussi du notre en tant que professeurs et Ukés).

Poster un commentaire

Séminaire Ronchamp Yoshigasaki

Yoshigasaki expliquant les lignes à Sophie.

Yoshigasaki expliquant les lignes à Sophie.

Ce soir débute notre séminaire à Ronchamp. Nous sommes une vingtaine sur le tapis et l’ambiance est décontracté. Sven, Nelly, Anne, Bruno apporte une ambiance helvètico-belgo-germaine. Demain, il y’aura Bernarht et Yvette. Un aikidoka de la FFAAA est présent. Dur peut-être pour lui ce soir, car nous parlerons KI et ne ferons que quelques pratiques de base. Sensei nous parle du KI, qui pour lui se situe en dessous de notre conscience et nous fait prendre les décisions qui s’imposent en cas de d’agression ou d’évènement brutal. Comment le travailler et le retrouver si ce n’est qu’en pratiquant l’Aikido. Le Ki des gens se perçoit facilement en observant l’attitude et la démarche. Pourquoi savons-nous qu’une personne est fatiguée, vive, en colère et ce, sans que cette personne ne s’en aperçoive ? Nous avons ensuite repris différente prise de main et de bras pour percevoir les lignes et adapter notre conduite dans la pratique. Au passage, il nous indique que les chutes ne sont pas une fin en soi, mais une pratique qui permet de changer l’esprit de Uké,  puis lui permettre d’enchainer le mouvement suivant.  Bonne entrée en matière du séminaire….

Poster un commentaire