Archives de décembre 2010

Stage à Novara avec Gianni Gioconto

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y’avait une atmosphère magique en ce début de décembre 2010 à Novora , où sous un timide soleil, s’est déroulé un séminaire de trois jours très attendu par nos amis italiens. 

Une intense programme nous y attendait (jean-paul, Thierry, Christophe, Michael et Anthony),  bien rempli avec de nouvelles techniques et pédagogies. Ce séminaire des 10, 11 et 12 décembre 2010  était organisé par le dojo Ronin de Novara , dirigé par Shihan Bruno Maule,  7ème Dan. Et c’est lui, aimable et dévoué comme toujours,  qui s’est  départi de fascinants secrets d’une vie consacrée à ce noble art de Morihei Ueshiba, au coté d’un ami de toujours, également 7ème Dan,  Shihan Gianni Gioconto.
Ayant grandi ensemble à Novara, complémentaires en Aïkido et dans la vie,  ils ont ainsi partagé avec nous, leurs réflexions subtiles sur la voie  du progrès personnel, démontrées par une succession de techniques de pointe.

Appréciant la participation d’un grand nombre d’autres experts Shihan à ce séminaire, et constatant les liens fraternels qui les unissaient, Maitre Maule, visiblement réjouit, s’est écrié : « C’est cela l’Aïkido» !
Prouvant leur intérêt réel de cette rencontre,  les maîtres ne demandaient pas de frais de participation, mais seulement de faire un don en faveur de la « Mission Paulo Afonso » au Brésil.
Ce séminaire nous a encore démontré que l’Aikido, dans son style actuel,  provenait d’une évolution permanente issue des techniques pratiquées sur les champs de batailles et ayant abouti à une forme épurée et harmonieuse d’aujourd’hui. Elle évoluera encore en fonction des aspirations de chacun, sous la conduite des Shihans.

Poster un commentaire

Stage à Novara avec Gianni (backstage)

Parti à 13h15 de Belfort, nous sommes arrivé le vendredi soir à 19h30. Nous avons juste raté un peu d’autoroute après Milan.
 
Le premier soir, Bruno a fait son cours, avec une spectaculaire prise sur la nuque, mais en réalité sans danger pour le partenaire. Le soir, nous avons mangé ensemble dans sa cuisine (sous le pont routier).

Nous avons ensuite bien dormi dans le dojo avec des matelas. Nous avons pris le soin de couper le chauffage que Pina s’obstine à monter à 30°. Nous avons compris plus tard en voyant Bruno allumer son four pour chauffer la cuisine, qu’en tant qu’ancien employé de l’EDF italienne, cela ne posait pas vraiment un problème.

Le samedi midi, nous avons mangé dans un petit restaurant pour 12€. Rien à dire.

L’après midi, nous avons fait un petit tour dans Novara pour voir le fameux dome.

Gianni nous a donné des cours (malgré qu’il soit blessé aux genoux). Son style est propre et ses explications très claires. Nous l’avons écouté avec beaucoup de plaisir.

Ma voisine de Trattoria

Parlant un peu français, ma voisine m'a présenté tous les plats. A la fin, je n'en pouvais plus....

Le soir, ce fut dans une trattoria réservée par Bruno pour l’anniversaire de sa petite fille, que nous avons gouté à toutes les spécialités locales (anti pasti, formages, pianicce (sorte de risotto enrivhi avec des haricots blancs et de la saucisse), raviolis maison, vitello al thonno, polenta, viandes diverse, grappa, vinno, gateaux,…. Tout ça pour 25€ .  Qui dit que les restaurants sont chers en italie ?

 

Le dimanche fut plus calme et nous avons fait connaissance avec Rocco et Bruna de Turin, couple charmant d’un très haut niveau, qui passent leur vacances en corse et apprécient le vin français.

Le retour comme d’habitude fut calme et un peu long en raison de la fatigue.

Poster un commentaire