Archives de mai 2012

Séminaire à Haigerloch avec Sensei Yoshigasaki

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Départ le samedi matin à 6h30 de Belfort. Il y’a Thierry notre chauffeur (Fuhrer en allemand), Michaël (ça se prononce Mickaelle, et en allemand Michaelle), Christophe et sa nouvelle dulcinée Audrey (jeune thaîlandaise de Dannemarie n’ayant jamais mis les pieds en allemagne) et moi avec mon rhume (et 2 années d’allemand avec une moyenne catastrophique). 3 heures après et 240 km, nous arrivons juste à l’heure pile poil dans un vestiaire (U1) où se trouvent encore Sensei Yoshigasaki et Bruno Maule.

Sur le Dojo (toujours superbe),  nous retrouvons plein de têtes connus ( Yves, Bernahrt, Yvette, Ronny, Lisbeth, Sven et sa nouvelle dulcinée, Michael, Massimo, etc…) L’ambiance est sympa et jusqu’à midi nous travaillons avec le jo, le bokken et le tanto. J’y ai surtout retenu des basics souvent oubliés comme le koteoroshi si facile à faire depuis le blocage de la main et non pas depuis le poignet, ou le jo où l’on dirige mieux avec une seule main. Pour tout savoir, venez à nos cours, on vous le remontrera !

Pour le repas de midi, Massimo et nos sympathique italiens se sont occupés du repas. Ils avaient amenés leurs ingrédients et casseroles pour faire un super Rissoto végétarien . Je m’en suis empiffré sous le soleil de Haigerloch! Problème, ils avaient fait aussi du Vitello avec une espèce de ratatouille avec des pommes de terres dont je n’ai pas retenu le nom, mais dont j’ai retenu la saveur. Tout cela accompagné d’une vive discussion à table autour des vins et la cuisine méridionale entre Bruno Maule et Yves. Qui a dit que le travail du Ki n’était que de la méditation et de l’ascétisme ? pas moi, en tout cas !

Après une sieste post-prandiale durant *laquelle j’ai débuté la lecture de livre de Yves Opizzo (en ventes partout dans les bonnes librairies, mais si vous ne le trouvez pas, je peux vous le faire adresser), nous avons retravaillé avec Sensei le Jo et Bokken dans sa version explicative. Nous sommes reparti à regret vers 20h et je crois que la prochaine fois, il faudra prévoir les 2 journées. Yves m’a dit que nous aurions pu dormir sur le tatami.

Remercions encore Yves qui a offert au club un exemplaire de son livre. bref, une bonne journée.

Poster un commentaire