Archives de mai 2014

Séminaire au Plan D’Aupts

 

Cette fois-ci, nous sommes partis à deux, Jean-Paul et Thierry, pour participer au séminaire du Plan d’Aupts. Il faut dire que Jean-Paul n’en pensait que du bien du lieu et de l’accueil sur place, et  qu’il fallait y aller pour soutenir Gaby dans son passage de grade du 4ème Dan. Donc départ en train de nuit le vendredi avec multiples surprises de la SNCF (retard au départ, wagon couchette fermé…), mais finalement nous arrivons à l’heure à St Charles pour être pris en charge par Paul que nous remercions au passage pour s’être levé si tôt.

Dojo Plan-d'AuptsPaul nous monte donc au Plan d’Aupts (850 m, 1800 âmes) via de superbes petites route de la montagne des Baumes. Nous déjeunons dehors au centre du Plan, prenons une douche glacée, sortons Thierry bloqué dans les toilettes et sommes à 10h sur le tatami d’un Dojo bien particuliers, car il s’agit d’un bâtiment suivant les plans de Le Corbusier.

 

Paul et SenseiNous sommes une bonne trentaine d’Aikidoka des divers clubs de Marseille, Bollène, Vallon Pont d’arc, Balerna et Ronchamp. Sensei nous explique sur le principe de sa cabane de jardin, le rôle des jambes en V des charpentes et établit l’importance des omoplates (Plat du dos en grec – Scapula en latin) pour renforcer l’édifice du corps.

A 13h, Notre hôte, Thierry nous amène pour un repas très convivial sous les platanes du village. Nous repartons repus pour reprendre le cours à 16h30 (Entre temps, le simplet du village m’a décroché ma serviette et est parti avec 😦 ….).

Nous revenons ensuite sur le programme du 4ème Dan à l’attention de Gaby.  Malgré qu’il fasse un régime sain à base de légume et d’eau depuis un mois, Gaby n’est pas très en forme. Il faut dire aussi qu’il n’arrête pas de travailler dans sa maison depuis qu’il est jeune retraité.

Des points particuliers sont expliqués par Sensei. Comme toujours cela rentre dans une logique, que nous n’avions pas bien vu sur les vidéos. C’est très bien  pour notre future passage de grade et il ne reste plus qu’à s’en souvenir. (importance des omoplates, avoir  de l’imagination (penser à l’exercice de marche sans poser ses pied entre les tapis...).

Kumitachi dans le superbe dojo

Le soir, nous mangeons avec Sensei, Paul et toute l’équipe de Balerna au restaurant des Cèdres, puis nous rentrons nous coucher chez Thierry et Birgitt, non sans avoir gouté l’eau de vie de châtaigne corse.

Le dimanche matin, nous repartons et étudions le Jo nage sur lequel nous apprenons encore des détails dont ushiro gaeshi, kote irimi. Puis Govert a passé son examen de ki.Govert

Ensuite ce fût le tour de Gaby dont nous sommes les Ukés. Cela s’est très bien passé pour lui, et il y prenait tellement de plaisir que nous avons du lui souffler qu’il fallait dire Yamé  pour finir un randori. Voilà, nos marseillais ont marqués 2-0 sur ce fameux 4ème Dan. Mais il reste encore un match où Ronchamp peut ramener le score à  3-2 avec Pierrot à la barre.

Pliage d'HakamaJe n’ai pas pu prendre de photos puisque moi-même sur le tapis. Par contre, en fin de séance, j’ai une photo où Thierry explique comment replier un Hakama à  Maria-Grazia.

Maria-Grazia en est tellement émue qu’elle s’empresse de lui donner un bacio en remerciement ! Thierry reste toujours très gentleman.Maria-Grazia

 

repas dans un petit port de MarseillePaul nous a redescendu dans l’après-midi dans un petit port de Marseille pour une tardive mais  généreuse collation sur une terrasse ensoleillée. Nous avons ensuite fait un petit tour sur la plage où au loin, nous avons pu voir les îles du Frioul. Cela nous a donné un petit air de vacances.

Puis avant la gare St-Charles, nous avons pris un dernier pot après avoir retrouvé Gaby et Sensei sur la terrasse du bar de la Marine (Célèbre bar où furent tournées des scènes de Marius). Le retour s’est déroulé sans problème (sauf une vague explication pour une histoire de nom sur un E-billet) et nous sommes arrivés fatigués mais contents à 23h à Belfort.

Moralité : Les marseillais sont toujours les bienvenus en Franche-Comté, et vivement l’année prochaine, que nous retournions au Plan d’Aupts.

Merci à tous et en particulier à Thierry, Paul et Gaby.

Vue sur les iles du Frioul

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Poster un commentaire