Archives de novembre 2014

Séminaire Ronchamp 14-15-16 Novembre avec Bruno Maule

Toujours à la pointe, le Dojo d’Aïkido de Ronchamp a reçu Bruno Maule, 8e dan en Italie, reconnu comme un grand instructeur européen du Ki Aikido. Ce séminaire international a duré trois jours et réuni une quarantaine de français, suisses, italiens et allemands autour d’un  programme très chargé.

Exercice de mobilité avec les enfantsSi le maitre du Ki-Aikido, le Doshu Yoshigasaki  possède une maîtrise des concepts de cet art martial japonais, Bruno Maule le complète par une haute technicité et un savoir-faire unique dans la pédagogie. C’est d’ailleurs pour cette raison que Pierre Cornu, fondateur du Dojo Kinokenkyukai de Franche-Comté, n’a pas hésité de lui proposer de donner un cours aux petits ronchampois. Les enfants y ont trouvé un grand plaisir dans les jeux que le maitre italien leur a proposé. Les parents les ont récupérés à la fois enchantés et exténués, et gageons que leur progéniture n’a pas rechigné à se coucher le soir. L’année prochaine, il y’aura peut-être une petite nouveauté : il sera proposé aux parents de venir sur le tapis avec leurs enfants.

Bruno Rossi lors de l'exercice de respiration du passage de gradeQuant aux adultes, la session n’a pas également été de tout repos, car Bruno Maule leur a proposé une multitude d’exercices d’échauffements destinés à se maintenir en très grande forme. Différents tsusukiwasas  (Enchainements de prises Aikido), et notamment de Jo (Technique avec bâton) ont été décortiqués par le Maitre, ainsi que des exercices de Ki (Energie active en japonais). A cette occasion, un responsable de Dojo de Neufchatel (CH), Bruno Rossi, a présenté avec succès son examen de Ki pour le niveau 2ème Dan. Les responsables des différents clubs de Franche-Comté eux,  seront reçus en février en italie par Bruno Maule dans le cadre des passages de 4ème Dan. Ces cadres des Club de Franche-Comté seront présentés en mars prochain au Doshu Yoshigasaki, qui sera présent à Ronchamp en Mars à cette occasion.

Tout serait parfait si un pratiquant suisse n’avait pas découvert sa voiture brûlée devant le dojo. Tout porte à croire qu’il s’agit d’un problème technique. La solidarité des pratiquants s’est immédiatement proposée à l’aider. Ainsi, il a pu rentrer chez lui via le train et nous a promis qu’il reviendrait à Ronchamp.

Merci à tous et à l’année prochaine.

Publicités

Poster un commentaire