Articles tagués Ronchamp

Fin de saison à Ronchamp

La saison 2016-2017 se termine ce mercredi. C’est l’occasion de remettre les diplômes concrétisant l’intérêt et le travail sur le Dojo.

Les diplômes ont été remis par Pierrot CORNU (4ème Dan)

 

 

Catégorie enfants 7ème KYU (ceinture jaune-orange) :

  • Clémence LAINE
  • Hélia CORNU
  • Célyna ANDREANI.

 

4ème KYU :

  • Nicolas OKAZ

 

 Unification de l’esprit et du corps (examen de KI):

CHUKYU :

  • Nathan CORNU
  • Anthony OKAZ.

JODEN :

  • Marc BRUN.

 

 

Avant cette remise des diplômes, une démonstration a eut lieu devant les parents et amis.

La séance s’est terminée autour d’un joyeux apéritif.

La reprise des cours est prévue le mercredi 6 Septembre à Ronchamp et le Lundi 11 à Beaucourt.

Nous vous attendons tous et plus nombreux ! Bonnes Vacances !

, , ,

Poster un commentaire

Gérard COMPAGNE a rejoint nos kamis

Gérard COMPAGNE était une de nos plus anciens pratiquants puisqu’il a pratiqué dans notre Dojo jusqu’à ses 85 ans. Il nous a quitté ce matin à l’age de 91 ans.

Gérard était originaire de Seloncourt, où son père possédait une usine de ressorts et des petites charrettes ‘La Robuste’. Marié à Marie-Jeanne SIBIODON, qu’il a rencontré à Roubaix pendant ces études d’éducateur, il aura 6 enfants.  Il reprendra l’usine de son père à Seloncourt, et y pratiquera l’Aïkido  avec son ami Marcel PLANCON. Ces enfants seront initiés dans ce même club. Il ira ensuite à l’ECB de BELFORT chez Serge MERLET avec Monique POZZI. S’arrêtant quelques années, il reprendra avec Fernand RIGOULOT et Pierrot CORNU le KI Aïkido à Belfort et Ronchamp. Très pragmatique et droit, il y tiendra le rôle de trésorier. Son gendre Jean-Paul LETT et sa fille Emmanuelle viendront rejoindre le KINOKENKYUKAI de Franche-Comté et créerons avec lui le Club de Beaucourt.

Après une vie professionnelle, familiale et associative bien remplie, il avait pris une résidence à la Maison Blanche à BEAUCOURT où il s’est éteint en Paix.

 

 

, , , ,

Poster un commentaire

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il était prévu dans notre travail de ces 3 dernières années de présenter le 4 dan ensemble, c’est-à-dire Pierrot un jeune Septua, et deux vieux quinquas, Thierry et moi-même (Jean-Paul).

 

Si le vendredi, nous avions reçu avec un peu retard nos diplômes d’Okuden des mains de Sensei, il fallait le convaincre de nous laisser présenter ce fameux  4ème dan . Ce diplôme est le dernier à être présenté avec un examen. Les grades suivants sont liés à une grande expérience d’enseignant et d’investissement dans le Kinokenkyukai.  Il est donc pour nous plus qu’un aboutissement, mais une étape importante pour investir plus pleinement dans l’avenir de nos élèves.

 

Seulement comme rien n’est acquis, et que nos expériences sont limités à notre travail au Dojo, et par nos séminaires en Europe, Sensei avec raison, nous a proposé une révision générale puis passage de l’ examen à la dernière heure du séminaire.

 

Autant dire, que j’ai été tout de suite mis en difficulté quand il a fallu compter durant l’exercice d’Hitori waza. Mon comptage était faux et je pensai qu’il s’agissait de mettre de la conviction de ma voix. En réalité, il fallait bien comprendre que le comptage se fait au moment où les choses changent et non au déplacement. C’est un peu comme si mettait en route le chronomètre quand on met les pieds dans les starting- blocs.  Il faut compter quand le coup de feu part.

Ensuite la voix et l’intonation dans le comptage a également son importance.

 

Ce concept de déplacement et de changement de forme a donc été développé tout au long du séminaire.

Le samedi matin, nous avons revu en détail le Kumitachi et Shinken. Il fallait juste éviter que cela ne soit trop triste en poussant des Kiaïs (Pierrot et Anne comprendront).

 

Bien sur, la pause de midi s’est faites Chez Bruno, avec un très bon Baekof.

 

L’après-midi, tout d’abord, un explication sur le A-E-I-O, lors des exercice de Kenkodo. Je vous la donne telle que Sensei l’a présenté :

AI signifie d’accord mais en ancien japonais, on disait EI.

IE, IO  c’est pas d’accord.

Il parait que le concept de Oui, Non n’existe pas dans les conversations. Il faut comprendre D’accord, et pas D’accord .

Donc l’exercice consiste à dire d’accord et pas d’accord.

 

Puis nous avons révisé du Jo nage avec toujours cette notion du déplacement et du changement de forme. Le shiho Nage par exemple se travaille d’abord en déplaçant puis en changer la forme, un peu comme une voiture qui veut faire demi-tour sur l’autoroute. On ne tourne pas directement, il faut d’abord prendre une sorte puis une entrée. Pour ma part, j’ai apprécié d’expliquer ceci à Eric, un non-voyant qui ne travaille qu’avec la perception du mouvement sur le JO.

 

A la fin du cours, j’avais discrètement dénoué mon pantalon pour profiter d’une petite pause rapide. Et bien, il n’y en a pas eu ! Je me suis retrouvé avec mon pantalon un peu ouvert, et n’ai pas pu retrouvé mon Jo et du en emprunter un au bord du tapis. Et hop…c’ets parti, avec  enchainement d’Hitoriwaza, avec une petite erreur de comptage et un peu contracté, mais ça passe. Ensuite, Kata dori Shomen avec un Christophe parfait dans les chûtes. Pour le Boken, je pensai démarrer avec Shinken, mais Thierry débute, avec Kumitachi. Je rattrape le coup, puis nous faisons Shinken sans problème. Puis Jo nage avec Christophe sans problème, sauf que j’ai failli oublier le travail à 2 et 3 attaquants… En fin de Randori, trou bête, je ne trouve plus le mot Yamé pour arrêter. Je glisse un mot à mes partenaire, qui ne m’entendent pas, alors ça dure jusqu’à ce que Sensei me dire qu’on arrête.  En plus je rate le salut alors que je suis le premier à cheval sur le protocole. Tout ça pour vous dire qu’il ne faut pas stresser quand vous  passerez votre examen avec Sensei. Ce ne sera pas parfait et c’est normal, mais Sensei s’attache plus à la manière qu’à la perfection.

 

Thierry et surtout Pierrot ont survolé l’examen avec une petite pointe de stress comme moi dans le comptage, mais ça c’est bien déroulé. Respect à mes anciens !

Nous avons fini la matinée autour d’une bonne friture de Sandre, à discuter ensemble. Eric nous a confirmé que cela lui avait plût. C’est une première avec un non-voyant et nous en sommes très content.

Nous avons évoqué une périple à Bruxelle, et il se pourrait que les chose se décident pour septembre 2018. Anne nous en reparlera ! (et encore merci à Anne et Nelly pour les petits oeufs de Pâques qui n’ont pas survécus longtemps).

 

 

 

, , , , , , , , ,

Poster un commentaire

La Fête à Ronchamp

 

Vous le savez tous maintenant, tous les ans, le premier dimanche d’Octobre c’est l’occasion de manger des Patates sous forme de frites, des rapés, purées, soupes, etc

Cette petite foire sympathiques est l’occasion d’un marché local, de sortir des tables si le temps le permet, d’écouter des artistes et voir une démonstration d’arts martiaux de Judo et d’Aïkido.

Merci à tous ceux qui y ont participé, et notamment Pierrot Cornu qui s’est levé à 5h pour l’occasion.

A voir les photos, il était encore très en forme l’après-midi.
Voilà un bel exemple à suivre si vous souhaitez découvrir un art martial, quelque soit votre forme et votre condition, petit ou grand.

Les Clubs de Ronchamp vous accueillent toute l’année au Dojo.

, , ,

Poster un commentaire

Le séminaire du Samedi

Samedi très studieux, avec au programme le 4ème Dan. Nous avons de la matière depuis notre passage du 4ème Dan de Ki, et il nous reste une année pour travailler le 4ème Dan d’Aikido. Il faut en tout 7 ans pour préparer cet examen et nous (Pierrot, Thierry et Jean-Paul) sommes sur la dernière ligne droite. Nous avons donc débuté avec l’Aiki Taiso, avec des correctif sur le comptage et la voix, Udefuri Chuyaku Waza, Sayu Waza… Nous avons enchainé ensuite sur Shinken. Une pause à midi s’est déroulé comme d’habitude chez Bruno, avec une excellente tête de veau, suivie d’une partie de GO (nous sommes victime de l’actualité). L’après midi a été consacrée à Kata dori Shomen et s’est terminé par l’examen Joden pour Gérard et Shoden pour Rémi, faisant d’eux de futurs 1er et 3 dan. Il ne reste plus qu’à travailler.

, , , , , , , ,

Poster un commentaire

Séminaire Yoshigasaki Ronchamp

La leçon du vendrediLe séminaire a bien débuté. Nos amis Belges sont venus avec Marcel, Anne et Nelly. Sensei détaille le Hitori Waza et nous parle du niveau 4ème Dan. Cela nous intéresse car nous devons le préparer pour l’année prochaine. Il y’est question du rythme et de la voix. Sensei détecte rien qu’au son de votre voix si l’exercice est correct. Il faut de la conviction, du Ki et savoir guider le groupe. Nous détaillons chaque mouvement et nous nous rendons compte qu’il y’a des détails que nous devons encore affûter.

, , , , , , ,

Poster un commentaire

L’assemblée générale 2016

Comme tous les ans, l’assemblée reste un moment important pour faire le bilan de l’année et envisager l’avenir. Après une séance sur la Dojo, nous avons accueilli Jammi, adjoint au sport et ancien aïkidoka, ainsi  que  Benoît Cornu, 1er adjoint de Ronchamp.

JammiLe bilan financier reste dans nos attentes, et le bilan moral est bon, puisque que les trois clubs ont pu organiser 2 séminaires et participer à trois autres.

Néanmoins, nous sommes inquiets en terme d’effectif, car nos jeunes partent poursuivre leurs études, et d’autres membres n’ont pas renouvelé leur adhésion pour problème de santé. Nous restons cependant optimistes car tous ces membres souhaitent revenir un jour et de  nouvelles adhésions sont à attendre.

L’éventualité d’une campagne d’affiche a été évoqué, mais c’est surtout par le bouche à oreille que nous nous faisons connaître.

Le Club renouvelle son adhésion au fond et les séminaires de mars et novembre seront renouvelés. Nos membres y présenteront leurs examens de KI.

Bref, nous repartons en forme pour cette nouvelle année, et sommes prêts à recevoir toute personne souhaitant découvrir l’Aïkido.

Vous trouverez le détail dans le Compte-rendu : CR AG 31 janvier 2016

, , ,

Poster un commentaire