Petite virée dans la capitale du Handball

Kempa est un marque sportive lancée en mai 2002 par Bernhard Kempa, Monsieur Handball en Allemagne. Elle se trouve à Balingen. Nous y sommes allés non pas pour y jouer, mais pour nous joindre au séminaire organisé par Yves Opizzo avec Bruno Maule.

Promenade à Baligen

Kokoro, c’est le Dojo à Balingen, qui est la destination de notre virée de 500 km ce samedi, m’embarquant avec Thierry dit ‘Le Grand’, Thierry ‘La Mob en Or’, Marc ‘Police Python’, et Christophe ‘Le Pizzaiolo Volant’. Et c’est à 10h que nous étions sur le Dojo, pour un cours donné par Bruno. C’est un dojo petit avec un petit vestiaire, mais par contre avec de supers sanitaires et douches.

Kinokenkyukai signifie Société d’étude du KI. C’est surtout une société d’amis venus de toute l’Europe pour pratiquer l’Aïkido de Maitre Tohei. Tous apprécient Bruno Maule et considèrent Yoshigasaki comme un des plus grand penseur de l’Aïkido. Certains se retrouveront la semaine prochaine à Marseille avec le Doshu.

Ki avec Bruno, cela signifie être libre et relax. Nous avons ainsi travaillé sur la base du Jo sur un seul axe appliqué ensuite à diverses directions et attaques. Tout est dans l’art d’imaginer et non pas dans des techniques séquentielles et esthétiques telles qu’on les voient un peu trop sur certains sites. Le but est de sans cesse travailler de nouvelles formes et directions.

Krauter signifie herbe. C’est à midi, sur le menu du restaurant que nous avons découvert que tous les repas étaient aux Krauters, ce qui n’en fait pas des menus légers pour autant. Nous avons pu visiter rapidement sous un orage, Baligen qui est une jolie petite ville, avec une sympathique place de marché au pied de l’église, remplie de statues et un xylophone de jardin très amusant (si si allez voir !).

Kaput, nous étions au sortir du restaurant avec notre litre de bière et le plat bien garni. Heureusement, après nous avoir fait virevolter sur les 3 attaques connus du Yokomen, Bruno, sentant peut être une certaine fatigue sur le tatami, nous a présenté pour nous détendre certains jeux pratiquables dans l’idée de rester relax (main opposées et sans bouger les pieds, idem pieds en lignes, exercice pour ne pas être soulevé par deux costauds…)

K vous l’avez peut remarqué, se répète en début de chaque chapitre. Ne vous inquiétez pas, c’est juste un challenge de votre rédacteur préféré. Et je terminerai juste pour dire que Bruno va bien, et qu’il salut Pierre Kornu. Pardon, Pierrot Cornu !

Publicités
  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :