Novara, un 9ème Dan en Europe !

Cette fois-ci, c’est à 5 dans une voiture que nous sommes partis de 14h depuis Beaucourt (Grand Thierry, Rémi, Christophe, Jean-paul et Petit Thierry). Et nous sommes arrivés tout juste à 20 heure, après un voyage marqué par un terrible accident à l’entrée du tunnel du Gotthard et de gros bouchons vers Chiasso.

Bruno qui nous a donné le cours du vendredi soir, car Sensei arrivait plus tard en avion. Les marseillais étaient là avec Gabi, Alain et Annie. Petit Thierry ne les connaissant pas a ainsi pu entamer une bonne conversation en anglais avec Alain…. jusqu’au moment où il a décelé un accent marseillais.

Yves était venu également avec son épouse, et joignait l’utile à l’agréable car il devait rencontrer un architecte de Turin pour un projet de cadran solaire sur le vieux port, dont on espère qu’on en parlera prochainement.

Rémi et Gabi

Nous avons dîné ensemble assez tard au dojo dans des lasagnes, du boeuf carotte accompagné de bons vins au dojo, en baragouinant en allemand avec Barbara, et italien avec Sarah, le tout avec une pointe d’anglais marseillais.
Samedi matin, Sensei a débuté le cours sur les Hitoriwazas et leurs interactions avec la forme du corps, que l’on constate sur Sankyo. Comme l’a exprimé Sensei, c’est avant tout l’esprit de uké qui doit être changé. Il est difficile de changer une opinion, mais l’on peut changer l’esprit. Notre imagination doit guider le mouvement, avec un le bon timing et un mouvement juste à chaque étape. Il ne faut surtout pas vouloir atteindre un but, mais penser à modifier l’esprit avec une bonne coordination.

Le cours instructeur a été consacré aux trois premières série du 3ème Dan que Maurizio et Paulo devait présenter. Le midi, nous avons eu droit à un bon buffet, suivi d’une petite sieste. Après un sieste courte, (en raison des bruits émis par notre Gabi, qui sont même considérés comme difficilement supportable par notre Sensei), le cours a repris sur les programmes du 3ème Dan et notamment Jo Dori. Sensei y a apporté des détails, très intéressant.

Maurizio

Le Soir Maurizio et Paolo ont passé leurs examens, impeccablement, mais à une vitesse effrénée grâce à de bondissantes ukettes. C’était tout bénéfice pour nous qui devront présenter Rémi en Mars.

Bruno MAULE a reçu des mains du Doshu, le grade de 9ème Dan des mains du Doshu, faisant de lui le plus haut gradé d’Europe. Ses élèves lui ont remis un magnifique katana. La soirée s’est donc terminée au restaurant des Rugbymen ‘L’ovale’ par un repas animé et plutôt bruyant avec plus d’une centaine de convives !

Après une nuit ronflante en quadriphonie et une douche froide, nous avons repris le dimanche matin par études de mouvements, comme des koteoroshi, dont la forme dépend de l’attaque suivant que la main soit armée ou non d’un tanto. En gros, Sensei a reprécisé qu’il n’y avait pas une bonne ou une mauvaise manière de faire, mais un bon mouvement au bon moment.

Annie

Nous avons également pu nous faire expliquer la fin du Jodori shihonage qui dépend de la position des main et du jo qui doit être placé devant et non derrière la tête de uké.
Annie et Alain, nous a dit avoir été très contents de leur premier séminaire à Novara. Nous les reverrons certainement au Plan d’Aups en mai.

Nous avons repris le voyages du retour sans problème en 6h (casse-croûte, plein d’essence et pipi compris), passant de 3° du coté italien avec de la neige à une tempête de 12° du coté alémanique.

Nous recroiserons Sensei en mars et Bruno en Novembre à Ronchamp.

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :