Archives de 4 novembre 2018

De la précision et de mystérieuses sphères blanches

OLYMPUS DIGITAL CAMERACe dimanche a été consacré à l’étude du bokken sur la précision de la pointe, le rythme et la distance.

Sarah a donc présenté le taiso du bokken de Sensei  Yoshigasaki sous une forme complétée par Bruno.

pb046913.jpgNous avons ensuite travaillé la distance et la précision de la pointe du bokken à trois. Pour cela, nous partons en Gedan  avec deux ukés de chaque cotés, en coupant le premier qui attaque en shodan ,vers la haut sur la gorge, puis en bas sur le mollet, et en évitant l’attaque du deuxième uké qui arrive dans notre dos.

Nous avons enchaîné sur un mouvement sur un  shodan bokken et défense à main nue, sachant qu’il s’agit d’une mouvement très solide.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

pb046921-e1541420923631.jpgPuis Rémi nous montrés plusieurs défenses sur une poussée en katadori. Ces mouvements sont particuliers car sans utiliser les mains.

Yves pour terminer la séance  nous a réunis en cercle en seiza. Nous avons imaginé sous sa conduite tenir une boule de ki, la visualiser d’un blanc éclatant, la passer d’une main à l’autre, la faire diminuer puis agrandir. Le plus étonnant est que l’on peut entrechoquer les yeux fermés sa sphère avec celle de son voisin et qu’on en perçoit la forme et l’énergie qui s’en dégage. Yves aura certainement à l’avenir beaucoup de choses à nous dire sur le sujet.

Le séminaire s’est terminé autour d’un bon repas à l’hôtel du Rhien. Nous y avons décidé du prochain séminaire pour le 15 novembre 2019.

 

 

Publicités

Poster un commentaire