Séminaire au Plan d’Aups

IMG_1906Encore une fois, je me suis programmé le Plan d’Aups, histoire d’aller dans le Sud retrouver mes amis aikidokas marseillais, et également la sympathique équipe de Balerna avec Pietro, Govert, Bernhard et Yvette. (En plus, je vais y récupérer de l’alcool de Châtaigne que Paul m’a ramené de Corse.)


IMG_1902

Je suis arrivé le vendredi et j’ai pris une chambre d’hôtes au Marseille City, Boulevard des dames. L’endroit est surprenant car planqué dans une ancienne fabrique de Santon avec une entrée très discrète qui donne sur une cour.

Le patron est très sympa, mais je regrette la chambre sans fenêtre et le WC dans la salle du petit déjeuner (imposant une discrétion pas toujours aisée… ) mais pour 200 € les 3 nuits + déjeuner, ça va très bien.

Donc, vendredi soir, j’ai rendez-vous en bas de la gare St Charles avec Paul, Gaby et Sensei.

IMG_1900Ne sachant pas trop où aller, nous prenons un pastis à Notre Dame du Mont où Paul m’y fait goûter les fameuses panisses. Ce sont des rondelles de pâte de pois chiches en fritures. C’est typique et bon à grignoter. Nous allons ensuite déjeuner dans un très bon restaurant ‘CHEZ NOUS’ (ah, l’espadon à la Plancha et le Baba au Rhum maison !) situé sur cette même place pour 30€.


Le samedi matin, Paul vient me prendre et nous chargeons également David, notre  anglais qui fait sa tournée mondiale des séminaires de Yoshigasaki. Au Plan d’Aups, le vent souffle, le ciel est lourd et la route est maculé de slogans politiques pleins d’humanité et de dignité pour ceux qui ne sont pas réveillés et auraient l’impression de ne plus être chez eux : demain c’est l’élection présidentielle ( bref je m égare ..)

DSC_0029Sur place, Thierry nous invite à poser les tapis, et nous pouvons commencer le cours à l’ heure avec Sensei qui débute l’échauffement en précisant la manière d’écarter les doigts pour maintenir notre force dans toutes les directions. Puis il aborde la théorie avec 4 principes. Pour lui, l’Aïkido de Tohei est expliqué par la théorie mathématique des points. La perception et la pratique dans la vie réelle doit se réaliser sur la forme. (On entend par Vie réelle, l’Aïkido pratiqué hors du Dojo, et en dehors des événements du quotidien (une confrontation, un conflit, un accident, une agression …).


Il est important de comprendre que percevoir la forme de uke se situe sur le haut du corps où il exprime ses sentiments et intentions (agressif, amical, neutre, triste…). Le bas du corps n’exprime rien et sert au déplacement.

Voici les 4 principes de la forme dans la vie réelle :

  1. Nage doit créer la forme en harmonie avec Uke.
  2. Changer la forme de Uke sans le déplacer
  3. Déplacer Uke sans changer la forme
  4. Continuer de vivre sa vie.

DSC_0037Ensuite le cours s’est poursuivi sur le programme du 2éme Dan que Bertrand du dojo marseillais de Alain et d’Annie doit présenter. Il y a eut donc beaucoup de révisions… 

DSC_0033Puis nous avons terminé sur un peu de Kiatsu appliqué au genou de Gaby !


Le dimanche matin, nous avons eu droit à des explications sur le boken, puis sur jo et  boken. Il fallait travailler avec de l’intention et du Ki…

Et finalement, à midi, fort de ces enseignements, Bertrand a pu passer son examen. Avec Alain, Gaby et Fabien, j’ai joué Uké sur un programme un peu oublié, mais avec l’expérience, j’ai réussi à le suivre tout en évitant une chute en direction de Sensei (résultat, mon nerf fessier s’en est un peu souvenu le soir). Finalement, Bertrand l’a réussi, et l’années prochaine ce sera le tour de Jérôme pour un 1er Dan.

IMG_1910Le soir nous avons bu un pot sur le vieux port avec David. Nous lui avons fait goûter un pastis, mais visiblement l’anglais restera accroché à son Whisky. Puis nous l’avons déposé à la gare.

Le soir,  je suis allé visite les docks et les Terrasses du port. C’est un immense centre commercial avec boutiques d eluxes, et j’y recommande le restaurant japonais à gauche de l’entrée.


IMG_1935Le lundi matin, avant mon retour,  Paul m’a emmené visiter les îles du Frioul. ce sont deux îles rattachées par une digue en face du Château d’IF. On y accède via les navettes du Vieux port (10€ A/R). Faites attention si le Capitaine vous propose de descendre en bas à l’abri…. en pleine mer,  je me suis retrouvé trempé du haut en bas en voulant rester sur le pont supérieur en compagnie de 3 jeunes portugaises. là-bas, il y’a de jolies promenades à travers les forts et asiles de quarantaine. Vous pouvez  également y manger un aïoli (mais pas aussi bon qu’à la maison …).

Bref, un séminaire très sympa que je recommande à tous et à toutes.

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :