Séminaire à Bruxelle

Ce diaporama nécessite JavaScript.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAPrévu de longue date, ce séminaire à Bruxelle était très attendu. C’est donc dés le vendredi matin vers 9h  que nous sommes parti en minibus de Ronchamp à Bruxelles. Nous étions tout d’abord six avec Pierrot et Martine, Thierry, Christophe, Jean-Paul et Bruno et nous avons été rejoint par nos épouses Manu et Hélène venus en avion le soir même. Nous avons logé à l’IBIS près de la Gare du Midi où nous y avons retrouvé nos amis de Balerna Yvette et Bernard, ainsi que David de Londre. Arrivé vers 15h30, nous sommes parti découvrir le très beau centre ville de Bruxelle avec ses belles boutiques chics de la place Louise, sa magnifique galerie de la Reine, la Grand-Place et ses magnifiques façades ainsi que l’inévitable Manneken-Pis. Le quartier de l’hôtel étant peu sur, nous avons rejoint le Dojo de Anne, 9 place Linde où nous avons laissé garé le minibus pour le week-end.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe dojo est discrètement caché derrière une porte de garage. c’est un très beau dojo de 7m sur 12, dans un hangar lumineux, avec des plantes sur les murs ainsi qu’un jardin au fond. Nous l’utiliserons pour prendre une douche froide au tuyau d’arrosage. En effet, il a fait très chaud dans le Dojo, et la pénurie de douche m’a tenté avec Thierry de faire un peu d’exhibition dans ce carré de verdure. Nous étions accolés également à une salle de restaurant où nous avons pu manger ensemble des repas préparés par Anne et Nelly. Bref, nous y sommes arrivé avec 5 min de retard, et nous excusant et jurant que cela n’arriverait plus. Sur le tapis, nous avons été content de rejoint des camarades de jeux que nous connaissions déjà bien (Donato, André, Anne, Nelly, Raphael, Claudy, Ezzio, David….)OLYMPUS DIGITAL CAMERA

S’il fallait donner un Thème à ce séminaire, ce serait ‘Le Premier geste en Aïkido’. C’est en effet sur cet instant qui précède le mouvement technique que Sensei Yoshigaski nous a fait travailler. C’est l’instant où nous stoppons toutes formes d’attaque en changeant l’attitude de notre partenaire. Dans la vrai vie, il est clair que les techniques destinées à faire chuter ne servent à rien. La chute n’est que le résultat d’un travail avec le partenaire, nous permettant de vérifier le résultat de notre technique en harmonie avec le Ki. Dans la vie quotidienne, si vous êtes en désaccord avec votre femme ou vos enfants, vous utiliser l’Aïkido pour les faire chuter au sol ? bien sur que non ! Etes-vous sur de pouvoir projeter en l’air un voyou qui vous agresse ? Cela parait difficile à faire, même pour un expert. L’esprit de l’Aïkido est donc bien de changer l’esprit de l’attaque et d’éviter un combat où tout le monde serait perdant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe soir, Christophe et Bruno sont resté dormir au dojo et le reste de la bande est revenu en tram à l’hôtel. Bien que fatigué, nous avons terminé la soirée autour de quelques bières. Nous reconnaissons humblement que la Belgique est le pays de cette boisson et nous y reviendrons pour terminer le travail de découverte de toutes les étiquettes. Le dimanche matin, toujours un  peu fatigués, repartant en tram, nous avons découvert que dans une gare belge, il ne suffisait pas de prendre le quai d’en face pour faire le trajet inverse, et du coup, nous avons pris la mauvaise direction. Résultat, vingt minutes de retard !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le soir, Sensei s’est démené pour nous préparer des sushis comme cela se fait au Japon. Nelly y ajouté un délicieux potage au Tofu et poissons. Si, on trouve des sushis roulés, on peut également les manger en pliant entre les doigts la feuille avec le riz et le poisson cru. Tout cela étant bien sur arrosé de Saké chaud. Nous avons découvert que le saké existait en brique de 2 litres !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le dimanche matin, sans gueule de bois malgré le saké, nous avons travaillé sur divers mouvements dont Jodori. Nous avons également assisté au passage de l’examen de Ki 3ème Dan de René, un fringuant retraité belge de 74 ans qui vient de monter un dojo en Dordogne. J’espère que nous aurons de nouvelles de ce nouveau dojo français !

L’après-midi, avant de partir, nous avons visité l’Atomium. C’est vraiment un endroit extraordinaire à voir. Puis nous nous sommes arrêté en route dans le village de la Hulpe, connu pour son musée Folon. C’était la fête au village et nous avons pu nous rassasier dans une inévitable friterie avec des Mitraillettes (baguette fourrée de cervelas fris, mayonnaise et frites – Ames sensibles s’abstenir) au son de l’Harmonie Royale. Nous sommes enfin arrivé à Ronchamp à 22h. Notre ami Bruno avait encore deux heure de routes à faire pour rejoindre La Chaux de Fond…OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bref, ce fut un très bon séminaire et nous remercions encore une fois de tout cœur Anne et Nelly pour leurs efforts et leur gentillesse.

 

Publicités

, , ,

  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :